Home / Blogue / Dogfooding et point de bascule Microsoft

Dogfooding et point de bascule Microsoft

Le dogfooding est un terme anglais désignant l’utilisation de ses propres produits et services afin de se confronter directement à ses qualités et défauts. Je l’utilise aussi dans un contexte personnel, par l’utilisation, à la maison, des produits et services que j’utilise au travail. Dans ce cas-ci, l’écosystème Microsoft.

C’est la première fois que je suis confronté à l’utilisation des produits Microsoft au travail, moi qui a toujours été utilisateur de la suite Google.  Je me retrouve face à 2 défis majeurs:

  1. Comme je n’étais pas utilisateur, j’ai une courbe d’apprentissage pour chaque nouveau produit
  2. Je n’ai pas encore fait un tour de roue de l’ensemble des produits de l’écosystème

Manger sa propre nourriture

J’ai toujours eu des projets, autres que mon travail principal et cela à amener à tester plusieurs types de technologies. Mon « stack » de technologie est en constante évolution. Il se concentre principalement sur les outils de collaborations, de développement web, de formation et de productivité et workflows. Je suis toujours en mode « learning Curve ».

Avec les années, je me suis rendu compte que la meilleure façon d’apprendre un produit ou une technologie était de me forcer à l’utiliser au travail, comme à la maison si possible. Si je suis en mesure de le faire pendant 21 jours consécutifs, je considère alors une bascule. La plupart du temps, ça n’arrive pas, mais je pense en vivre dans les prochaines semaines.

Depuis maintenant 10 jours, je suis passé de Jira à Microsoft Planner, au travail. Je passe par une multitude de défis. L’objectif n’est pas de remplacer Jira, mais bien de forger une méthodologie de travail propre à mes équipes, dans le stack de mon entreprise. Sans surprise de ma part, je constate que mon plus grand défi dans ce changement est de trouver un compagnon de documentation à planner, comme Confluence l’est pour Jira. Croyez-le ou non, c’est Team qui va me permettre d’y arriver.

L’écosystème Microsoft

C’est la première fois que je suis plongé au coeur de cet écosystème. En fait, c’est tellement gros, que c’est un écosystème d’écosystèmes. Il y  a plusieurs familles de produits et différent type de profils pour chacun de ses produits. C’est tellement gros que je pourrais changer:

Je ne veux pas tout changer, mais si je veux vraiment suivre la philosophie du Dogfooding, je fais face au plus grand défi de ma carrière en technologie de l’information.

Check Also

Message à tous mes lecteurs du fil RSS

Message à tous mes lecteurs du fil RSS Suite à plusieurs modification sur les termes …

Laisser un commentaire